Soutenez le PS

Adhérez au PS

RTBF : France: vote pour les primaires socialistes, plus de 1,5 million de votants

Journée importante pour les socialistes en France. C’est ce dimanche que les sympathisants de gauche sont appelés à voter pour le premier tour des primaires socialistes. Le cap du million et demi de votant avait été franchi à la fermeture des bureaux (19h). Le scrutin doit désigner le candidat socialiste pour la présidentielle de 2012.
Ce premier tour est donc d’ores et déjà considéré comme un succès par les organisateurs puisque l’objectif déclaré de la plupart des candidats était de faire se déplacer au moins un million de personnes dans les bureaux de vote. Un seuil franchi dès le milieu d’après-midi (vers 15h30).

Ce dimanche soir, nous connaîtrons les deux candidats qui s’affronteront au second tour dimanche prochain. Mais pour l’instant, ils sont encore six.

Il s’était déclaré le premier. Et il fait la course en tête, c’est François Hollande. Il est assuré de se retrouver au second tour. Sans doute face à Martine Aubry. Celle qui s’est déclarée la dernière, une fois que DSK a été hors-jeu. Martine Aubry a donc une longueur de retard sur le favori François Hollande.

A la troisième place dans les sondages, on trouve Ségolène Royal. Elle a l’expérience de la présidentielle 2007, car elle s’était retrouvée face à Nicolas Sarkozy. Mais le charme n’agit plus. Toutefois, son score en fera une pièce maîtresse pour le second tour. Appellera-t-elle à voter François Hollande ou Martine Aubry ?

Et puis il y a les outsiders. Le mieux placé, c’est Arnaud Montebourg, le plus à gauche des six candidats. Son maître mot, c’est la démondialisation. Derrière lui, Manuel Valls est le candidat le plus à droite. Il tend déjà la main au centre et adopte certaines idées de l’UMP.

Enfin, le seul candidat non socialiste, c’est Jean-Michel Baylet. Il est radical de gauche. Mais il n’a pas encore réussi à se faire connaître des Français.

Les Français de Belgique peuvent aussi voter

En attendant, les ressortissants français installés en Belgique peuvent eux-aussi participer. Deux bureaux de vote sont installés à Liège et à Bruxelles.

Quand les français de Belgique sortent de l’isoloir, le poids de leurs bulletins dans l’urne vaut celui d’une ville comme Orléans où il y a le même nombre d’inscrits sur les listes électorales.

Pour la primaire socialiste, à Bruxelles il y aura un bureau de vote et 4 urnes. Nicole Fondeneige, secrétaire de la section bruxelloise de la fédératon des socialistes à l’étranger explique qu’ils sont aussi limités par le matériel. Un nombre limité d’enveloppes a été envoyé par la fédération des socialistes à l’étranger. Résultat, la secrétaire de la section bruxelloise craint de devoir refuser du monde. « Mais je pense qu’on peut arriver facilement à 3000 votants ».

Plus de 3000 personnes pour 200 adhérents. La section belge des socialistes de l’Etranger est (de loin) la plus importante. Un adhérent socialiste sur dix installé hors des frontières a posé ses valises en Belgique.

Pour qui voteront-ils ? En guise de réponse, le candidat PS pour la circonscription Bénélux aux prochaines législatives marche dans les clous tracés par le parti: « Les choses sont encore très ouvertes, on a six candidats en lice qui ont donné une belle image du débat démocratique ».

Si aucun des candidats n’atteint 50% des suffrages, un second tour sera organisé dimanche prochain.

Charline Vanhoenacker, Hélène Maquet et Julien Vlassenbroek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.